Ne restez pas seule face à un problème d’allaitement maternel.

Dans la plupart des cas, il y a une solution si vous êtes conseillée et accompagnée par un professionnel compétent. Ensemble nous trouverons comment vous conduire vers un allaitement maternel qui vous convienne.

 

 

 

Voici quelques exemples de petits problèmes qui peuvent vite prendre

une grande importance et perturber la relation avec votre enfant et votre famille :

Les premiers jours :

 

- Lors des premiers jours d’allaitement maternel, vous ressentez une douleur vive lorsque votre enfant tète et au fur et à mesure des tétées, vos mamelons sont abimés…

 

- Depuis quelques jours, votre enfant pleure beaucoup, les tétées sont très longues et il ne semble pas rassasié à la fin de la tétée….

 

- Depuis la naissance, votre enfant s’endort très rapidement au sein, il dort beaucoup et vous vous apercevez qu’il prend peu de poids….

 

- Vous avez accouché depuis quelques jours, la « montée de lait » devrait déjà être terminée et vos seins vous font toujours souffrir et sont très durs. Votre enfant a des difficultés à téter…


- Votre enfant boit des biberons de lait artificiel en plus des tétées mais cela ne vous convient pas, vous aimeriez allaiter complétement…

Description de l'image
Description de l'image

Pendant la période d’allaitement :

 

- Votre enfant a quelques semaines mais depuis quelques jours, vous avez l’impression que vous avez moins de lait. Vous avez peur car vous n’avez pas envie que cet allaitement s’arrête...

 

- Vous ressentez des picotements ou des brûlures sur les mamelons et cela vous fait de plus en plus mal…

 

- Votre sein devient rouge et chaud. Il est douloureux et  dur par endroit. Petit à petit, vous avez mal à la tête et vous êtes très fatiguée…

 

- Votre enfant est prématuré et est hospitalisé en néonatologie. Maintenant, il va bientôt rentrer à la maison mais la quantité de lait que vous tirez ne lui suffit plus…

 

L’enfant plus grand :

 

- Votre enfant a l’âge de manger des aliments solides mais vous ne savez pas comment commencer la diversification alimentaire…

 

- Vous allez bientôt recommencer à travailler, vous aimeriez pouvoir continuer à allaiter. Vous vous posez beaucoup de questions sur cette nouvelle situation…

 

- Vous ressentez le besoin d’arrêter l’allaitement mais vous ne savez pas trop comment débuter le sevrage…

Description de l'image